Notre association

Notre impact

Un accompagnement des femmes vulnérables vers l’autonomie

Lorsqu’une femme entre à Ikambere, elle est généralement très fragilisée par la précarité, l’isolement et la maladie. Notre approche consiste à lui proposer une écoute attentive, des solutions globales et des moments de convivialité, pour l’aider progressivement à se relever, à retrouver la santé, et à devenir autonome grâce à l’insertion sociale et professionnelle.

Impacts directs

La rupture de l’isolement est un impact central et transverse de l’accompagnement. Dès leur arrivée chez Ikambere, les femmes ont l’occasion de créer des liens avec d’autres femmes qui partagent la même expérience de la maladie et de l’exil. Ce sentiment d’appartenance à un groupe de pairs se renforce avec le temps, et permet le développement de relations d’amitié durable.

Les autres impacts se construisent progressivement, tandis que les femmes se relèvent et avancent dans leur parcours de réinsertion.

Le temps nécessaire à chaque femme pour se reconstruire et s’autonomiser dépend de leur vécu et des obstacles à surmonter pendant leur parcours. Nous proposons un suivi sur mesure et personnalisé pour chacune de nos bénéficiaires, pour toute la durée du parcours de réinsertion et au-delà. La porte reste toujours ouverte pour toutes et à tous moments, pendant les hauts et les bas, et tout simplement pour garder du lien et le plaisir d’être ensemble.

Impacts induits

amélioration progressive de la situation de santé

  • Acceptation de la maladie.
  • Compréhension de la maladie.
  • Accès aux traitements.
  • Empowerment en santé.

Une insertion sociale

  • Accès aux droits
  • Accès au logement
  • Construction de liens sociaux durables

Une insertion professionnelle

  • Accès à l’emploi
  • Amélioration de la situation économique

Les leviers d'impacts

Des moyens, pour limiter les effets de la précarité

  • Repas chauds.
  • Aide matérielle et financière.
  • Mise à l’abri à l’hôtel ou en appartement.

Une communauté de pairs, jusque dans l’équipe

  • Partage d’expériences sur la migration, la précarité et la maladie entre paires.

Un accompagnement holistique

  • Aide alimentaire.
  • Accès à l’hébergement et à l’emploi.
  • Appui administratif et thérapeutique.
  • Activités sportives, etc.

Une pratique participative

  • Où les femmes sont actrices de leur accompagnement et de l’accompagnement de leurs paires.

Rapports d'activités

Chaque année, Ikambere publie son rapport d’activité : temps forts de l’année écoulée, actions de terrain en cours, partenariats, bilan financier, chiffres clés et perspectives.

Rapport d'activités 2021

L’année 2021 a été marquée par un déploiement sans précédent des actions menées par l’association. Malgré le contexte de la crise, Ikambere a su s’adapter et innover pour répondre aux besoins accrus rencontrés par les femmes sur le territoire.
  • Lancement des séjours « Santé, bien-être et sororité » à la Maison reposante pour les femmes accompagnées par l’association.
  • Mise en œuvre du projet Igikali, la Maison apaisante : un centre de ressources dédié à la prise en charge du diabète, de l’obésité et de l’hypertension artérielle.
  • Déploiement de l’outil « Réponses pour elles », auprès d’acteur.rice.s de terrain partout en France à travers des formations.

Rapport d'activités 2020

L’année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19 qui a exacerbé les difficultés des femmes accompagnées par Ikambere. Toute l’équipe a été entièrement mobilisée pendant la période pour assurer un accompagnement inconditionnel aux femmes face aux besoins accrus d’aide alimentaire, de soutien moral et financier et de mise à l’abri d’urgence.
  • Gestion de la crise sanitaire de Covid-19.
  • Création de l’outil « Réponses pour elles », pour améliorer la prise en charge de la santé sexuelle des femmes migrantes originaires d’Afrique subsaharienne.
  • Les Rencontres d’Ikambere à Paris et à Nantes, pour favoriser l’essaimage du modèle d’Ikambere sur les territoires.

Rapport d'activités 2019

L’année 2019 a été marquée par de nombreux événements qui ont permis à la structure de consolider ses acquis et construire une stratégie de déploiement sur la période 2020-2021.
  • Remise du prix « Elles de France » par Valérie Pécresse, Présidente du Conseil régional d’Ile-de-France en novembre.
  • Une évaluation d’impact sur-mesure par Eexiste qui a souligné la singularité de l’approche mise en œuvre par IKAMBERE et la production d’impacts à toutes les étapes de parcours d’accompagnement grâce à une prise en charge globale adaptée.
  • Un diagnostic stratégique par l’ADASI qui a confirmé la maturité de la structure et sa capacité à envisager un déploiement autour de la prise en charge des maladies chroniques.
Précédent
Suivant