Notre méthodologie

Pour accompagner les femmes vers l’autonomie, Ikambere propose une méthodologie de prise en charge globale aux femmes qui cumulent des difficultés liées à la gestion de la pathologie et de la précarité. Souvent très fragilisées, elle les accompagne dans la durée vers l’autonomie grâce à l’insertion sociale et professionnelle.

Une approche holistique centrée autour des besoins des femmes

A la suite du premier entretien d’évaluation des besoins, l’équipe d’Ikambere met progressivement en place un parcours d’accompagnement, co-construit avec la bénéficiaire, pour l’accompagner vers l’autonomie.

Une prise en compte des dimensions sanitaires, Ă©conomiques, sociales et de genre

Pour avoir un impact pérenne, Ikambere propose un accompagnement qui permet de lutter à la fois sur les inégalités sanitaires, économiques, sociales et de genre auprès des femmes accompagnées.

Une approche pluridisciplinaire qui allie les dimensions collectives et individuelles

L’accueil et le suivi individuel des dossiers permet à chaque femme de partager son parcours migratoire, ses difficultés et ses besoins, et de bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

L’axe collectif prend la forme d’ateliers (couture, diététique, activité physique, informatique) favorisant le bien-être et de groupes de parole favorisant le partage d’expériences.

Une démarche fondée sur les bienfaits de la pair-aidance

A Ikambere, de nombreuses activités favorisent la création du lien, l’échange et le partage d’expériences entre paires : l’activité physique adaptée, la socio-esthétique, les repas partagés, les groupes de paroles, les séjours à la Maison reposante… Cette entraide qui s’opère entre femmes partageant des parcours de vie similaires est essentielle au parcours de reconstruction et de réinsertion.

DĂ©couvrir nos lieux ressources

Ikambere agit à travers l’Ile-de-France pour proposer une prise en charge globale aux femmes qui cumulent des difficultés liées à la gestion de la pathologie et de la précarité. Elle les accompagne vers l’autonomie grâce à l’insertion sociale et professionnelle.

500 Femmes

Par an

200 Femmes

Par an

150 Femmes

Par an

Pour aller plus loin

Sortie du film

À l'ombre de la maison reposante​


A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida, l’association Ikambere présente « A l’ombre de la maison reposante », un film de Sébastien Spitz.

Inaugurée en mai 2021, la Maison reposante offre des séjours « Santé, bien-être et sororité » aux femmes vivant en situation de précarité et avec le VIH-Sida. Unique en son genre, la Maison favorise la création du lien entre paires et renforce l’accompagnement global proposé dans le centre d’accueil de jour historique d’Ikambere à Saint-Denis.