Nos actualités > Ikambere est lauréate du Grand Prix 2021 de la Fondation des Femmes !

Nos actualités

08/10/2021

Ikambere est lauréate du Grand Prix 2021 de la Fondation des Femmes !

Grâce à son soutien, la Fondation des Femmes permet à Ikambere de concrétiser le déploiement de deux nouveux centres de ressources en 2021 : Ikirambi, la Maison reposante et Igikali, la Maison apaisante.

Les objectifs des Grands Prix 2021 de la Fondation des Femmes sont de « récompenser financièrement, de valoriser et de visibiliser les solutions existantes et les innovations développées par les associations face à la crise sanitaire et ses conséquences à plus long terme ».

Nous sommes ravies d’annoncer qu’Ikambere est lauréate de ce prix, dans le cadre de son projet « Des Maisons qui relèvent les femmes ». 

Les origines d’Ikirambi, la Maison reposante

Pendant la crise Covid, l’équipe d’Ikambere a été frappée par la fragilité accrue des femmes accompagnées qui se manifestait par une augmentation des demandes liées à l’aide alimentaire, à l’insécurité des lieux de vie, ou encore à la rupture de contrats de travail précaires ou de droits.

Dans ce contexte de grande précarité et de souffrance physique et mentale accentuées par la crise sanitaire, nous avons décidé de créer « Igikali, la Maison reposante » au cœur du Vexin dans le Val d’Oise. Nous y proposons des courts séjours « Santé, bien-être, sororité » à toute femme suivie dans un de nos centres d’accueil de jour.

Pour les femmes qui y participent, ces séjours représentent des coupures dans un quotidien souvent tourné vers la survie à court terme. Ils favorisent leur bien-être, la création de liens de confiance et l’assimilation de bonnes habitudes alimentaires et sportives.

Les missions d’Igikali, la Maison apaisante

Ikambere est historiquement dédiée à la prise en charge des femmes vivant avec le VIH au sein de son centre d’accueil de jour situé à Saint-Denis.

En 2021, l’association élargit son action en faveur des femmes vulnérables avec l’aménagement d’un nouveau centre (La Maison apaisante située à Ivry-sur-Seine) dédiée à la prise en charge de femmes précaires vivant avec un diabète, une obésité et/ou une hypertension artérielle. C’est un centre d’accueil de jour de 300 m2 constitué d’un espace d’accueil, d’une cuisine, d’une cafétéria, d’une salle de sport, d’une salle d’activités et de bureaux pour le suivi individuel des femmes par l’assistante sociale et une chargée d’éducation thérapeutique.

Sortie du film

À l'ombre de la maison reposante​


A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida, l’association Ikambere présente « A l’ombre de la maison reposante », un film de Sébastien Spitz.

Inaugurée en mai 2021, la Maison reposante offre des séjours « Santé, bien-être et sororité » aux femmes vivant en situation de précarité et avec le VIH-Sida. Unique en son genre, la Maison favorise la création du lien entre paires et renforce l’accompagnement global proposé dans le centre d’accueil de jour historique d’Ikambere à Saint-Denis.