Nos actualités > Ouverture du centre Igikali

Nos actualités

01/02/2022

Ouverture du centre Igikali "la maison apaisante"

L’association Ikambere se déploie et lance son nouveau centre de ressources « Igikali, la Maison apaisante », dédié à l’accompagnement vers l’autonomie de femmes vivant avec un diabète, une obésité et/ou une hypertension artérielle.

Igikali, la Maison apaisante, est un projet qui se prépare depuis 2019… et dont l’aboutissement voit enfin le jour !

Sur le même modèle que celui proposé à Saint-Denis, le centre propose un accompagnement holistique et centré sur les besoins exprimés par les femmes pour les accompagner durablement vers l’autonomie.  A l’exception du suivi médical que la femme poursuit avec son médecin (à l’hôpital, en libéral ou en centre de santé), la Maison apaisante permet de trouver en un même lieu un accompagnement global proposant :

  • Sur le plan de la santé: l’éducation thérapeutique, l’activité physique, la nutrition, les soins de supports et de bien-être (socio-esthétique, soins de podologie, danse thérapie…) afin d’apprendre à mieux vivre avec la maladie et avoir une meilleure qualité de vie
  • Sur le plan social: des repas partagés au quotidien, un suivi individuel avec une assistante sociale (pour l’ouverture des droits de santé, l’accès à l’hébergement, au logement, l’ouvertures d’aides sociales…), le soutien et le partage d’expériences avec les autres femmes du centre (pair-aidance, rupture de l’isolement)
  • Sur le plan de l’emploi : avec un accompagnement à l’insertion professionnelle (évaluation des compétences, alphabétisation, atelier informatique et recherche d’emploi, simulations d’entretien, etc.) afin d’assurer un accès pérenne à l’autonomie

Afin de consolider et de pérenniser cette démarche de déploiement, le projet est constitué d’un volet recherche, mené par Julia Eid, doctorante en santé publique, afin de mesurer sur trois ans les impacts produits par l’accompagnement sur la qualité de vie et l’état de santé des femmes bénéficiaires.

Sortie du film

À l'ombre de la maison reposante​


A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida, l’association Ikambere présente « A l’ombre de la maison reposante », un film de Sébastien Spitz.

Inaugurée en mai 2021, la Maison reposante offre des séjours « Santé, bien-être et sororité » aux femmes vivant en situation de précarité et avec le VIH-Sida. Unique en son genre, la Maison favorise la création du lien entre paires et renforce l’accompagnement global proposé dans le centre d’accueil de jour historique d’Ikambere à Saint-Denis.