Accompagner les femmes vivant avec le VIH vers l’autonomie

Nos programmes - Santé


  • Informations sur la santé générale
Le manque d’information et de sensibilisation représente le frein principal à la prise en charge médicale généralisée des personnes vulnérables atteintes du VIH

Le manque d’information et de sensibilisation représente le frein principal à la prise en charge médicale généralisée des personnes vulnérables atteintes du VIH. Au sein des locaux d’IKAMBERE, des médecins et professionnels de santé interviennent régulièrement auprès des femmes pour apporter des réponses aux questions de santé générale (gynécologie, dermatologie, psychologie etc.) et informer spécifiquement sur le VIH en fonction des besoins identifiés (traitements, avancées thérapeutiques etc.).

* 90% des questions portent sur le VIH et ses traitements.

 



  • Prévention - Dépistage

Pour lutter contre la peur de la maladie et le manque d’information des jeunes et des populations en situation de vulnérabilité IKAMBERE développe des actions de prévention et de dépistage autour de deux axes :

  • La prévention primaire dans des foyers de travailleurs migrants, des associations de femmes et des lieux d’accueil des jeunes. Les animatrices de santé animent des séances d’information et de sensibilisation sur le VIH et les IST : accès aux soins et aux droits, contraception et dépistage (utilisation du TROD : Test Rapide d’Orientation et de dépistage). Ces séances ont pour objectif d’informer et d’inciter au dépistage pour une meilleure prise en charge médicale, tout en favorisant l’adoption de comportements responsables pour lutter contre les risques de transmission.

  • La prévention secondaire à destination des femmes reçues à IKAMBERE. Au travers de groupes de paroles, d’ateliers ou de suivis individuels sur des questions plus sensibles, les femmes acquièrent une meilleure connaissance de la maladie. Cette connaissance leur permet d’éviter les risques de réinfections, d’améliorer la gestion de la maladie, l'adhésion aux traitements, et de se sensibiliser aux gestes non contaminants.

En 2017 :

  • * 31 séances de prévention secondaires
  • * 16 actions de TROD > 736 personnes rencontrées & 114 personnes dépistées
  • * 64 actions de prévention dans 13 foyers de travailleurs migrants

 



  • Permanences hospitalières

IKAMBERE intervient dans les hôpitaux pour accompagner les patients durant leur consultation ou leur hospitalisation.

Ce programme vise notamment à répondre aux préoccupations du corps médical pour la prise en charge des patients migrants et à combler les difficultés liées aux barrières de la langue et à une compréhension différente de la maladie et des soins.

L’association propose :

  • * Un espace d’écoute et de libre parole
  • * Un accompagnent des patients dans les démarches administratives (préfecture, appartements de coordination thérapeutique, Sécurité Sociale, etc.)
  • * Des visites et des repas fournis pour les patients hospitalisés.

 


Menées une fois par semaine, ces permanences permettent de rompre avec l’isolement des patients tout en améliorant la prise en charge pour une meilleure adhésion aux traitements et une meilleure compréhension entre soignants et malades.

* 13 hôpitaux de Paris et d’Île-de-France
* 7427 passages aux points de convivialité
* 1211 entretiens individuels
* 64 médiations * 139 visites en hospitalisation et 26 repas offerts



  • Eduction thérapeutique du patient

L’annonce de la maladie et la mise en place d’un traitement de longue durée perturbent profondément l’individu dans ses habitudes et ses projets de vie.


 

Le programme d’éducation thérapeutique permet aux femmes de mieux comprendre et de mieux accepter la maladie, et les encourage à assumer leurs responsabilités. Articulé autour d’entretiens individuels et d'ateliers collectifs, le programme favorise l’autonomie et l’implication des femmes dans la prise en charge de la maladie (observance, auto-soin). Elles deviennent ainsi actrice de leur santé.


* 40 nouvelles femmes suivies en 2017



  • Formation et information des professionnels sanitaires et sociaux

Au fil des années, IKAMBERE a développé une expertise spécifique quant à la prise en charge des femmes migrantes vivant avec le VIH.

L’association participe à la formation des travailleurs médicaux-sociaux, accueille de nombreux professionnels et associations dans ses locaux, et participe régulièrement aux rencontres nationales et internationales pour enrichir et partager son expérience.

Les lieux d’intervention :

  • - Conférences, colloques et séminaires
  • - Écoles d'infirmières
    • - CRIPS
    • - Hôpitaux
    • - Foyers de travailleurs migrants
    • - Structures socio-sanitaires

 

Si vous souhaitez obtenir davantage d'information sur notre offre de formation, merci de nous contacter par email : sur cette page.


©2018 IKAMBERE tous droits réservés. Adaptation Nawak Médias